logo OBLIQUES
à propos
OBLIQUE/S est une plateforme arts & cultures numériques en Normandie créée à l'initiative de Station Mir/festival ]interstice[ à Caen et Le Tetris/festival EXHIBIT! au Havre avec le soutien de la Région Normandie et la Drac Normandie qui vise à informer, communiquer, accompagner et développer les initiatives artistiques et culturelles ayant pour sujet le numérique.
contact
info@oblique-s.org

Sortie de résidence

Vendredi 21 février 2020 à 19h

Salle Madeleine Louaintier, 3 square Delaunay 61100 Flers

photo de spectacle, crédit photo: Schloss Bröllin / Peter Van Heesen
Crédit photo: Schloss Bröllin / Peter Van Heesen

dans le cadre de l'accueil au Relais Culturel Régional 2angles, résidence d'artistes visuels

Entrée libre / Présentation suivie d'un échange autour d'un apéro dinatoire

Ophélie Brunet ouvre une fenêtre sur sa prochaine création Maze (tr. labyrinthe), un projet immersif aux frontières de la danse et des arts plastiques. Pour sa seconde pièce, la compagnie Les Chronophages invite l’artiste plasticienne colombienne Eliana Beltrán à flâner dans les strates de la mémoire. Ensemble, elles créent Maze : un voyage labyrinthique autour du souvenir et du corps-palimpseste, un poème chorégraphique et visuel pour trois femmes, un public en libre circulation et la 3e Symphonie de Górecki revisitée par le saxophoniste américain Colin Stetson.

Après 6 semaines de recherche en 2019, la cie Les Chronophages est accueillie en résidence en janvier-février 2020 à 2angles/Flers pour entamer la phase de création du projet.

Voir le teaser de MAZE (réalisé avec l'aide de Marie Le Hir) :
www.youtube.com/watch?v=CYF4oxhp374

www.2angles.org

“Numérique et démocratie” : Rencontre avec Bernard Stiegler

Jeudi 13 février à 20h

Auditorium de la Bibliothèque Alexis de Tocqueville, Caen

portrait de Bernard Stiegler. Crédit photo: Stéphane Lavoué / agence Pasco pour L'Express (2015)
crédit photo : Stéphane Lavoué / agence Pasco pour L'Express (2015)

Observateur des questions de société et des mutations technologiques, le philosophe Bernard Stiegler questionne depuis plusieurs années l’impact du numérique sur l’individu. Il interroge aujourd’hui le poids des algorithmes et de l’intelligence artificielle dans l’organisation des sociétés contemporaines. Quels effets sur la construction du libre arbitre? Sur l’idéal démocratique? L’auteur revient notamment sur la distinction et les frontières qui séparent société de l’information et société de la connaissance.

Philosophe, directeur de l’Institut de recherche et d’innovation (IRI) et président de l’association Ars Industrialis, Association internationale pour une politique industrielle des technologies de l’esprit, Bernard Stiegler est l’auteur notamment de Dans la disruption ; comment ne pas devenir fou ? (Actes sud), Etats de choc : bêtise et savoir au XXIe siècle (Mille et une nuits) et coauteur, avec Denis Kambouchner et Philippe Meirieu, de L’école, le numérique et la société qui vient (Mille et une nuits.

Après le succès de librairie de «Dans la disruption», faisant même entrer le terme « disruptif » dans le Larousse, Bernard Stiegler s’intéresse à l’ère de la post-vérité. Avec “Qu’appelle-t-on panser ? T2, la leçon de Greta Thunberg“, qui succède à «L’immense régression» le célèbre philosophe s’attache à comprendre les grandes mutations à l’œuvre dans nos sociétés contemporaines.

Entrée libre sans réservation. A l’initiative de l’association Démosthène et de la Société Normande de Philosophie.

Ici un article de Juliette Ihler dans le numéro 17 d'Usbek & Rica : https://usbeketrica.com/article/bernard-stiegler-philosophe-trop-technique

Vie de papier

Compagnie La bande passante

Dimanche 9 février à 17h00

Théâtre du Champ Exquis
Rue du Stade
14550 Blainville-sur-Orne

Passé par le festival RéciDives en 2018 et co-produit par Le Sablier, Vies de papier de la Cie La Bande Passante est un très beau spectacle qui mixe l'histoire, la photographie et le théâtre d'objets, en l'occurence la manipulation de l'image pour un récit documentaire.

Toutes les infos ici : http://www.champexquis.com/fr/vies-de-papier

Coutances

rencontres numériques Unelles 5 au 7 février 2020

Caen

affiche conférence La régulation des réseaux sociaux numériques, enjeux et défis

Dans la peau de Don Quichotte de La Cordonnerie

(Samuel Hercule & Métilde Weyergans)

(à partir de 12 ans - durée 1h35)

24 janvier à 20h30
25 janvier à 17h00
(Montage ouvert le 23 janvier)

image du spectacle
image du spectacle
@ Coline Ogier

Le premier chevalier du troisième millénaire Michel Alonzo, bibliothécaire sans histoire, est sur le point d’achever sa mission : numériser tous les ouvrages de la médiathèque. Sauf que... en ce mois de décembre 1999 le grand bug de l’an 2000 menace. On prévoit l’apocalypse digital, une implosion des données, bref, le chaos universel. De quoi s’inquiéter un peu tout de même. 23h59... Grand chambardement sur scène : Michel est propulsé en armure dans les plaines désertiques d’Espagne en format cinémascope. Aux côtés de son fidèle Sancho, il se lance dans sa noble quête. Et quelle importance si les moulins sont finalement des éoliennes de Picardie ? Seule compte la grandeur d’âme. Depuis plus de vingt ans, La Cordonnerie invente des spectacles étonnants, qui entremêlent cinéma et théâtre, réunissant sur scène musiciens et comédiens et toute une panoplie d’objets pour réaliser en direct les bruitages. Cette nouvelle lecture de l’œuvre mythique de Cervantès nous invite sur les traces de son personnage magnifique, entre réalité et imaginaire, aux confins de la folie du Chevalier errant.

Toutes les infos : www.levolcan.com/saison/1920/dans-la-peau-de-don-quichotte

recto flyer Micro-folies Colombelles 12 décembre 2019
verso flyer Micro-folies Colombelles 12 décembre 2019

TURFU

En octobre 2019 avait lieu au Dôme et chez ses partenaires le TURFU Festival.
Retrouvez dans cette vidéo tous les meilleurs moments du festival avec notamment Bérénice Serra et Alix Désaubliaux, invitées par OBLIQUE/S.

TURFU Festival

Appel à candidature

Appel à candidature pour une résidence de recherche dans le cadre du Laboratoire Modulaire (école supérieure d'arts & médias de Caen/Cherbourg)

Clôture de l’appel : 10 janvier 2020
Entretiens : semaine du 27 au 31 janvier 2020
Communication des résultats : à partir du 3 février 2020

 

Call for applications for a research residency at the Laboratoire Modulaire (école supérieure d'arts & médias de Caen/Cherbourg)

Deadline: January 10th, 2020
Interviews: January 27th—31th, 2020
Publications of results: from February 3rd 2020

www.esam-c2.fr/Laboratoire-Modulaire

affiche exposition Jacques Perconte
affiche exposition Jacques Perconte

Cartographies subjectives

18 et 19 octobre 2019, 14h00—17h00

Le Dôme

affiche atelier Cartographies subjectives

“Cartographies subjectives” c’est l’atelier qui vous propose d’augmenter la plateforme Mapillary en capturant des points de vue de la ville de Caen ! Initiez-vous aux outils de cartographie open source et participative

Avec les artistes Bérénice Serra, Alix Desaubliaux et Charles Millet (Carto’Cité, centre d'expertise du projet OpenStreetMap)

Plus d'infos ici : https://turfu-festival.fr/ateliers/cartographies-subjectives/

Rencontres Régionales Oblique|s

9 mai 2019

Pour une réflexion sur la création numérique en Normandie

ésam Caen/Cherbourg

Qu’est-ce qui définit la création numérique ? Quels sont ses contours ? Quelles sont ses esthétique(s) ? Quels critères pour l’aide à la création ? Quels formats ? Quelles procédures ? Quels besoins en matière de création, de production, de diffusion et de valorisation des œuvres ?

Cette rencontre fait suite à des réflexions menées avec Denis Darroy et Fanny Chéreau de Normandie Images (dispositif de soutien régional à la création d’images différentes et d’œuvres audiovisuelles pour les nouveaux médias) ainsi qu’avec Jérôme Felin de la Drac Normandie qui a mené une étude sur la création numérique en Normandie. Pour aborder ces questions, nous avons souhaité inviter des artistes et producteurs à se joindre au débat ainsi que l’Institut Français.

Avec Charles Ayats, Fanny Chéreau, Frédéric Deslias, Paul Duncombe, Jérôme Felin, Merryl Messaoudi, Hannah Loué, Adelin Schweitzer et Bérénice Serra.

Télécharger le compte-rendu

Exposition

exposition Super Synthèse, Pays d'Auge

Projection en vitrine

annonce vitrine J'aime Beaucoup ce que vous faites, Lieu Unique Caen

annonce vitrine J'aime Beaucoup ce que vous faites, Lieu Unique Caen

Festival Exhibit

du 29 juin au 8 septembre 2019

Le Havre

affiche Summer Festival de Rouen

Le site du festival : Exhibit 2019

À suivre sur Facebook: www.facebook.com/ExhibitLeHavre/


Les tables rondes du festival Exhibit

La FM est morte, vive la RNT ! : la radio numérique terrestre arrive au Havre

mercredi 28 août /// 18h30-20h30

Le numérique, ça concerne aussi la radio. Avant la fin 2019, la RNT (aussi connue sous le nom de DAB pour Digital Audio Broadcasting) s’installe au Havre avec Ouest Track Radio et Radio Albatros. Oui mais alors qu’est-ce ça change ? Nos invités répondrons à cette question au moment où les médias sont en pleine révolution.

image d'illustration de la rencontre du 29 août

Événement Facebook

Avec :

Martjin Metzing (radiodigi : site pour la stimulation de l'implantation du DAB+ en France)
DAB+

Jean-Marc Cheval (Groupe de Recherche et d'Etudes sur la Radio : association scientifique pour la promotion de l'étude sur le média radio)
Groupe de Recherche et d'Etudes sur la Radio

Pierre Boucard (SUN Radio : Radio associative Nantaise pilote dans la diffusion en DAB+)
SUN Radio

Une histoire politique de l’Internet : sa naissance, sa vie, sa mort ?

jeudi 29 août /// 18h30-20h30

Aujourd’hui, à quoi ressemble l’Internet des pionniers ? Un autre Internet est-il possible ?

image d'illustration de la rencontre du 29 août

Événement Facebook

Avec :

Céline Berthoumieux (directrice de ZINC, arts et cultures numériques, Marseille)
Zinc
La biennale Chroniques

Pascal Desfarges (P2P Foundation)
Le blog p2pfoundation
p2pfoundation

Fabien Benoit (Journaliste et auteur de The Valley. Une histoire politique de la Silicon Valley, Les Arènes, 2019)
Les Arènes
La page de Fabien Benoit sur usbek et rica
Fabien Benoit sur France Culture

Stany Cambot (Échelle inconnue, Rouen)
Echelle Inconnue

Summer festival

26 et 27 septembre 2019

Clos de la Vaupalière (Rouen)

affiche Summer Festival de Rouen

Depuis 2015, NWX organise le NWX Summer Festival. Deux jours d’inspiration, de prospective, de turbulences autour de la révolution numérique. Journalistes, philosophes, sociologues, scientifiques, dirigeants locaux et nationaux interviennent sur des questions qui font écho à la société contemporaine… Le festival est rythmé par des conférences, des ateliers et des performances artistiques.

Le thème 2019: éthique

Toutes les informations ici : www.nwx.fr/nwx-summer-festival/

Summer festival

du 4 au 19 juillet 2019

Île de la Barthelasse (Avignon)

affiche Festival Aires Numériques de Avignon

Aires numériques est une proposition artistique de Bipolar (Montpellier) avec Helen Evans et Heiko Hansen (HeHe*), Jérôme Hoffmann, Cyril Hatt, Vincent Mauger, Benjamin Nuel, Adelin Schweitzer*.

À découvrir également des performances, installation et une journée de résidence (Chimères) avec Charles Ayats*, Laurent Bazin, Elisabeth Caravella, Vincent Dupont

Toutes les informations ici : www.ardenome.fr/aires-numeriques-festival-avignon

* Vous pourrez découvrir #ALPHALOOP de Adelin Schweitzer à Caen en 2020 dans le cadre du festival ]interstice[ et qui sera en résidence à l’école supérieure des arts & médias de Caen/ Cherbourg à partir de septembre 2019.
Charles Ayats était présent à ]interstice[ cette année à notre invitation en compagnie de Frédéric Deslias pour une rencontre sur la création et les arts numériques et une présentation de M.O.A., création en développement.
HeHe ont notamment exposé en 2018 dans le cadre du festival EXHIBIT! au Havre avec Absynth.

Space Cheap, pop culture et science-fiction

du 4 juillet au 4 août 2019

Strasbourg

affiche Space Cheap, exposition à Strasbourg

Space Cheap, pop culture et science-fiction est une exposition hybride proposant des regards multiples sur la science-fiction dans le cadre du cycle Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs

Commissariat d’exposition : David-Olivier Lartigaud

Commissariat général : Maxence Grugier

Scénographie : maxwen (Maxime Favard et Gwenaëlle Bertrand)

Avec les artistes et designers : Kévin Ardito, Damien Baïs, Thomas Barbé, Alain Barthélémy, Ophélie Demurger, Alix Desaubliaux, Pierrick Faure, Valentin Godard, Martin Guillaumie, Jérémie Nuel et Bérénice Serra ainsi que Maeva Borg, Alexandre Lefebvre, Claire Malot et Nicolas Nova pour le fanzine.
Certains travaux présentés ont été réalisés dans le cadre pédagogique de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon et de l’École supérieure d’art et design de Saint-Étienne Production Le Shadok – Fabrique du numérique.
En partenariat avec l’Unité de Recherche Numérique en Art et Design de l’Esad Saint-Etienne/ Ensba Lyon et avec le soutien de l’École supérieure d’Art et Design de Saint-Étienne et l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon.

Toutes les informations ici : www.shadok.strasbourg.eu/agenda/space-cheap/

Supernature

affiche de la nuit numérique de Reims, mars 2020

Technopouvoir
Dépolitiser pour mieux régner

Diana Filippova
LLL 2019

couverture du livre Technopouvoir de Diana Filippova

« À une époque de supercherie universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire. » (G.Orwell, 1984) quand écrit-elle « L’image de la technologie comme solution parfaitement intégrée à notre environnement nettoie toutes les frictions afin de la rendre parfaitement adaptable à notre désir ».

Le livre est construit en deux parties : La constitution du technopouvoir classique et Le technopouvoir polyphonique contre la démocratie. Donc ni complot, ni conspiration pour Diana Filippova qui écrit un essai enthousiasmant sous les regards choisis de Michel Foucault et Cornélius Castoriadis (auteur en1973 de « Technique », article de l’Encyclopaedia Universalis, publié dans « Les Carrefours du Labyrinthe 1 » 1978, éd. Points Seuil) mais de multiples expressions du pouvoir par les technologies, qui rappelle-t-elle, ne sont pas neutres, contrairement à une fausse idée.

« Le monde numérique se révèle chaque jour plus matériel, injuste et polluant. Internet lui-même ressemble à une vaste benne où nous venons déposer nos espoirs déçus. Les injonctions à reprendre le pouvoir tombent à l’eau : c’est que nous avons perdu la main. Et si les politiques des technologies n’avaient pas pour but de nous émanciper, mais au contraire de nous empêcher d’exercer notre pouvoir d’agir ? Et si les libertés dont elles font mine de nous gratifier n’étaient qu’un trompe-l’oeil pour mieux nier ce qui fait de nous des animaux politiques, nier notre capacité à critiquer, à contester, à nous rebeller ? Diana Filippova propose de déplacer notre regard et d’aborder les techniques comme un vivier de technologies de pouvoir – le technopouvoir. Son mobile : gouverner des êtres qui placent les droits et libertés individuels au-dessus de tout. Sa visée : servir les intérêts de certains aux dépens de nous tous. C’est ainsi qu’une nouvelle frontière électronique nous sépare les uns des autres, nous poussant à devenir des sujets parfaitement prévisibles, flexibles et gouvernables. C’est ainsi que le pouvoir échappe chaque jour davantage au royaume du politique. » (quatrième de couverture)

Diana Filippova est cofondatrice de Stroïka, une agence de propagande qui accompagne les directions générales des grandes entreprises et les fondateurs de startups et d'ONG en appliquant la règle stricte du "zéro bullshit ». Son premier livre, « Société Collaborative », est paru aux éditions Rue de l’Echiquier en mai 2015. Elle écrit pour la presse (Le Monde, les Echos, Alternatives Economiques, AOC, etc.) et contribue régulièrement à France Culture.

Mirage festival 2020

Du 11 au 15 mars 2020

Les Subsistances — Lyon

affiche Mirage festival 2020 Subsistances Lyon

Thématique 2020 : "Cosmogonie"
Orbitant autour de la thématique spatiale, cette huitième édition se penche sur la façon dont les artistes abordent différentes approches de notre relation au cosmos et sonde la manière dont la conquête spatiale, depuis ses débuts, a influencé et transcendé les idées et les créations. L’espace, le cosmos, la galaxie, les technologies liées à son exploration, son esthétique, ses horizons philosophiques et les imaginaires qui les habitent sont autant de sujets abordés par les artistes de façon poétique, fictionnelle, historique ou critique.

www.miragefestival.com/

identité visuelle : cecile-roger.com

Tomorrow’s Borrowed-Scenery

Vernissage 12 octobre, de 14h à 23h30

Paul Duncombe présente son installation "Tomorrow’s Borrowed-Scenery" initialement présentée au Festival ]interstice[ en mai dernier.

CentQuatre, biennale Nemo, Paris

vue de l'installation Tomorrow's Borrowed-scenery

> Exposition Jusqu’ici tout va bien ?
> Codirection artistique : Gilles Alvarez et José-Manuel Gonçalvès
> Du 12 octobre 2019 au 9 février 2020

Production :
> Station Mir - Festival ]interstice[
> Esam Caen/Cherbourg - Studio Modulaire

Avec le soutien de :
> Oblique/s - arts & cultures numériques en Normandie
> Le Pavillon
> Le Dôme
> La Ville de Caen
> Le Collectif Manoeuvre

www.paulduncombe.com

Tomorrow’s Borrowed-Scenery sur Vimeo

ETUDE-ACTION SUR LES ECO-SYSTEMES DES ARTS ET DES CULTURES NUMERIQUES EN FRANCE

Juillet 2019

Rapport rédigé par Raphaël Besson (Villes Innovations), avec les contributions de Anne Coursan (Electroni[k]) et Sarah Marcelly Fernández pour ZINC et le réseau inter-régional Arts & Cultures numériques.

Télécharger le rapport (10Mo)

Biennale Nemo

Biennale Nemo

Téléchargez le PDF de la Biennale NÉMO et retrouvez dans le programme Paul Duncombe et Bérénice Serra, exposés lors de la dernière édition du festival ]interstice[ rencontre des inclassables à Caen:

Catalogue Nemo 2019 (PDF)

BigTorrent

du 5 au 13 octobre 2019

Arles

exposition BigTorrent, Arles

Bipolar présente BigTorrent.

Cette 3ème édition est accueillie par ON-octobre-numerique à Arles du 5 au 13 octobre sur l'esplanade du Musée départemental Arles Antique.

À la fois projet artistique et action de sensibilisation au risque inondation, BigTorrent s’appuie sur une approche sensible du fleuve, à vivre à travers des installations plastiques, des dispositifs immersifs et des expériences augmentées.

Découvrez dans cette lettre la programmation et les projets artistiques créés dans le cadre de BigTorrent, avec : Cyril Hatt, Helen Evans et Heiko Hansen (HeHe), Vincent Mauger, Benjamin Nuel, Adelin Schweitzer.

Vernissage le mercredi 5 octobre à 14h

Exposition

exposition Émilie Gervais, Digital Zone Marseille

exposition Émilie Gervais, Digital Zone Marseille

Livre

couverture du livre Alexandria de Quentin Jardon, ed. Gallimard

À découvrir Alexandria le livre formidable de Quentin Jardon (Gallimard).

À la façon de Gay Talese en 1966 dans Esquire qui écrit un article légendaire "Frank Sinatra Has a Cold" - Sinatra étant malade ou le prétextant, le journaliste transforme ce qui devait être une interview en récit à la première personne (la même année que la sortie de De sang froid de Truman Capote) - ou du récit de Citizen Kane, Quentin Jardon se met en tête et en quête de Robert Cailliau, celui qu'il présente comme le co-fondateur du web avec Tim Berners-Lee. Quasi-ignoré d'une histoire qui ne cesse de se réécrire (voir l'expo Computer Grrrls La Gaîté Lyrique), celui-ci refuse désormais de répondre à toute sollicitation.

À travers cette recherche, c'est une histoire dans le détail (le combat Cern-MIT donc Europe vs USA et victoire par K.O. des américains) de ce qui sera l'Internet d'aujourd'hui.

Le récit, hyper-rythmé, sonne le glas de nos illusions.

Chaudement recommandé.

Chez l'éditeur :
http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Hors-serie-Litterature/Alexandria

Sur la radio :
https://www.franceinter.fr/culture/connaissez-vous-robert-cailliau-le-co-inventeur-du-web

Constellations

du 20 juin au 7 septembre 2019

Metz

affiche Constellations, Festival Numériques de Metz

Constellations de Metz invite à une interprétation de la ville à travers le regard d’artistes venus de tous horizons. Durant plus de deux mois, l’art investit les rues de la ville et permet aux visiteurs de découvrir le territoire sous un jour nouveau, à travers parcours artistiques, street art, projections, spectacles, expositions et concerts.
Après avoir rassemblé 600 000 participants pour la première édition, la deuxième a confirmé le succès et le rayonnement du festival dans le paysage culturel régional et national, avec pas moins de 950 000 spectateurs.

Toutes les informations ici : www.constellations-metz.fr

Chroniques, biennale 2020 des imaginaires numériques de Marseille/Aix-en-Provence

Date limite: 30 juillet 2019

affiche Space Cheap, exposition à Strasbourg

Chroniques, c’est un parcours d’expositions, spectacles, concerts, performances et liveaudiovisuels entre Aix-en-Provence et Marseille à l’automne 2020.
Chroniques est aussi une plateforme de soutien à la création et à la diffusion d'oeuvres numériques.
Dans cette perspective, 4 appels à projets s'ouvrent aux artistes nationaux et internationaux ; Création émergente régionale, Création internationale, Création espace public, Création artssciences et technologies. Ils offrent des conditions de production spécifiques, des temps de résidences, une monstration lors de la Biennale 2020 et une diffusion supplémentaire des projets peut-être envisagée dans l’un des lieux partenaires entre janvier et décembre 2021.
Ces 4 appels à projets suivent la nouvelle thématique de la Biennale : Eternité.

Toutes les informations ici: chroniques.org

Prix Coal 2019

Date limite: 9 septembre 2019

affiche Space Cheap, exposition à Strasbourg

Créé en 2010 par l’association COAL, le Prix COAL récompense un projet artistique en cours de réalisation ou à venir sur un thème environnemental : « Climat, catastrophes et déplacements »
(sa dotation de 10 000 euros n’entend pas nécessairement couvrir la totalité des frais de production du projet et doit être considérée comme une aide à son développement).

Clôture de l’appel à projets : 9 septembre 2019
Annonce des 10 nominés : novembre 2019
Remise du prix : décembre 2019 pendant la COP 25 au Chili.

www.projetcoal.org/coal/le-prix-coal-art-et-environnement/prix-coal-2019/

19e Biennale CINARS

affiche 19e biennale CINARS

19e Biennale CINARS (Conférence internationale des arts de la scène) qui aura lieu à Montréal du 9 au 14 novembre 2020 lance un appel à candidature international pour des performances audio-visuelles d’arts numériques (entre 25 et 40 minutes).

Candidature (payante 125$)

L'appel à candidature

City Sonic

Du 3/12 au 20/12 2019 > Braine-L'Alleud

Du 27/01 au 1/02 2020 > Bruxelles

Du 19/02 au 29/02 2020 > Wavre

affiche festival City Sonic

Sonica

du 31 octobre au 10 novembre 2019

Glasgow

affiche biennale Sonica Glasgow

Produit par Cryptic depuis 2012, Sonica est une biennale internationale composée d'expositions, de concerts et performances disséminés dans la ville et des lieux inédits. En 2018, Sonica a reçu le Scottish Award for New Music.

Mutek

du 20 au 25 août 2019

Montréal

affiche Mutek, festival, Montréal

MUTEK Montréal vous invite à sa 20e édition, du 20 au 25 août 2019, pour six jours et nuits de performances audiovisuelles, de musiques électroniques live et une myriade d’expériences qui repoussent les frontières des arts numériques et vous engagent dans notre ville. Cette année, la semaine du festival intègre également la 5e édition de MUTEK_IMG, le forum sur les pratiques actuelles de la création numérique, qui se tiendra sur trois jours entiers, du 20 au 22 août 2019. Couvrant une diversité de sujets, des réalités mixtes à l'intelligence artificielle en passant par les nouvelles expérimentations dans le spectacle audiovisuel, l’événement est une plateforme de choix pour les créateurs, chercheurs, professionnels et studios créatifs pour explorer les enjeux actuels de leurs pratiques, échanger et se laisser inspirer.

Toutes les informations ici : www.mutek.org/fr/montreal/2019

Humain
Être humain à l'ère de la technologie

du 28 mai au 15 septembre 2019

Centre Phi (Montréal)

affiche Humain, exposition, Montréal

HUM(AI)N se veut une méditation sur une réalité imminente où les machines ne seront pas distinctes, mais partie intégrante de nous. Réunissant les oeuvres technologiques parmi les plus innovantes au monde, l’exposition (9 créations internationale) en réalité virtuelle active les mouvements du corps en interpellant le coeur et les facultés humaines de l’esprit.

Toutes les informations ici : phi-centre.com

Phi est un important pôle culturel et artistique multidisciplinaire à Montréal qui cultive tous les aspects de la création, de l’élaboration, de la production et de la diffusion au carrefour de l’art, du cinéma, de la musique, du design et de la technologie.